Georges Guétary 

dans le temps de Carnaval

Mars 2000 :
après l'impatience de vivre de février, 
mars précipite une giboulée d'hommages
durant que se rappellent Carnaval et merveilleux.
Scène 1 :
Giboulée d'hommages
Scène 2 :
Carnaval éloquent
Scène 3 :
Résurgence et merveilleux
Rideau  - Sorties
Aux animateurs de Mémoire,
à André Bernard.

Hommages

Mercredi des Cendres :

Pascal BRUNNER, dans son émission télévisée Fa Si La  sur FR3, sacra ce soir-là ÉTOILE DU JOUR, GEORGES GUÉTARY; âgé de 25 à 30 ans seulement, un concurrent n'hésita nullement à le reconnaître.


En 1995, Pascal BRUNNER avait reçu Georges GUÉTARY en vedette pour annoncer le JUBILÉ de 1995-96 auquel d'ailleurs il fut présent jusqu'à sur scène avec d'autres dont l'imitateur Laurent GERRA.
Dans le chœur de l'orchestre, on reconnaissait le jeune chanteur du duo de bonnes qualités vocales de l'émission.
C'était le mercredi des Cendres, et c'est par la chanson MONSIEUR CARNAVAL que Georges GUÉTARY fut introduit dans le jeu de cette semaine-là.
18 mars :

Ivan-Claude PEREY, lui, ouvrait son émission Nos disques sont les vôtres de Radio Bleue par une rareté qu'il était allé volontairement dénicher dans la discothèque de Radio France afin de l'offrir très sympathiquement et spontanément  aux "guétarystes" 


"Attente"
ph Gérard Neuvecelle

L'AIR DÉMODÉ qu'il offrit  ainsi judicieusement n'est pas de ces raretés espérées des admirateurs de l'"aube Guétary".
Leur nostalgie est significative, mais l'enfermer en cela fait négliger son attention constante à toute nouvelle forme d'expression chantée, dont celle-ci de 1967 vers quoi le poussèrent "des jeunes d'alors", Schönberg-Cadillac-Hursel, 
les compositeurs et paroliers.
(45 t. Pathé EG 1061)
24 mars :

Pascal SEVRAN, par La Chance aux Chansons en télévision sur l'A2, n'a pas oublié, lui non plus, de ressusciter Georges Guétary dans une séquence d'hommage aux disparus de la chanson.


Assisté magistralement par André BERNARD, Pascal SEVRAN,  a maintes fois invité Georges GUÉTARY dans son émission.
Il lui a d'ailleurs écrit JE N'VOUS DIS PAS AU REVOIR, interprété dans le dernier tour de chant avant le rappel du public.
Le ROBIN DES BOIS était là chanté à des jeunes d'aujourd'hui à qui les grands-mères peut être avaient raconté "le beau Georges".  Mais lui l'interprétait sur un ton joyeux de relatif détachement, en forme de connivence avec le présent.
Retour au sommaire de page  ou poursuivre :

" C'est lui, Monsieur Carnaval !"

Ce triple hommage non concerté, cette triple perception d'une à deux générations postérieures à celle de Georges GUÉTARY porte à notre sens vers une synthèse engageante -et confirmant d'ailleurs un essai inédit.
Ce hasard des choix en un même temps fait découvrir un triple Guétary qui en somme est Un... quoique souvent insaisissable :
s'il laisse dans la mémoire plus ancienne la figure emblématique du héros, lui-même, sachant qu'il ne peut pas l'ignorer, lui donne un autre ton, plus enclin par nature même à suivre et vivre les courants du temps en quoi se reconnaissent mieux d'ailleurs les plus jeunes que les choix nostalgiques pourraient naturellement exaspérer.
Et voilà justement qu'on l'associe finalement presque autant au personnage de MONSIEUR CARNAVAL qu'à ROBIN DES BOIS et au CAVALIER NOIR -et l'allant du public ancien pour cette chanson terminant les concerts tend à confirmer le fait.
 

Certes, MONSIEUR CARNAVAL entre avant tout dans le contexte précis de la comédie musicale du même nom, soit dans une fiction.
Mais pourquoi s'est-elle imposée -et pourquoi Georges GUÉTARY l'a-t-il incessamment reprise- et pourquoi fut-il, peu avant son décès, sacré "roi du Carnaval" de Nice, et pourquoi avait-il souhaité que tous ses amis aillent le jour de ses obsèques, chanter MONSIEUR CARNAVAL ?

Avec Jean Richard
"la vie est un carnaval"
© famille Guétary-Guyon
"Pourquoi veux-tu que j'arrête ?, répondait-il naguère.
- Pour ne pas vous fatiguer !
- Mais si j'arrête, je suis fini !", concluait-il, annonçant son acte de foi :
"Chanter, je ne peux faire que ça.  Saltimbanque : voilà ce que j'ai été, voilà ce que je reste !"

Autrement compris :

""La vie est un jeu, je joue,
"Mais au moins, voyez : moi, je l’avoue"1 :
"je suis personne, je suis chacun : je suis vos rêves.
Et pour ça, je chante et joue, et vous invite : 
"Prenez le temps de chanter, 
"Prenez le temps de rêver"2
car le vie dure "ce que dure carnaval""3.
______
1"Monsieur Carnaval", de Charles Aznavour et Jacques Plante.
2"Prenez le temps de chanter" de Charles Trenet-Guy Lux et Charles Trenet-Rogen
3cf "Un soir de Carnaval" < "Come to the mardi Gras"
de Max Bulhoes & Milton de Oliveira/
Erwin Drake & Jimmy Shirl>Jacques Larue
Soulignons ici déjà cette constante thématique,
non seulement explcite dans cette chanson de 1947,
mais également implicite par Venise des "Aventures de Casanova",
lequel Venise reviendra beaucoup plus tard d'ailleurs dans le répertoire...(1)
"Ce que je dois à mon père, c'est mon goût pour l'imaginaire, l'univers poétique et les contes de fées.",
confie juste à propos sa fille, Hélène, dans le catalogue confirmant la reprise de son roman LE PETIT HOMME BLEU dont nous reprenons d'autre part la présentation(2), durant que
"Le mois de mars attend
"Que vienne le printemps, ..."
Merci à votre venue, avec l'espoir de votre retour :
abonnement aux mises à jour et/ou commentaire
Retour éventuel au  sommaire de page, à l'introduction au chapitre ou
POURSUIVRE / SORTIR
1. Par liens que suggère la page :
Notre site : Sommaire>Recherche 
et/ou :
Sujets :
Autres sites ou adresses :
L'Image Guétary
Casanova-Venise-masque[re(1)]
Roman d'Hélène Guétary
Le Petit Homme Bleu[re(2)]
2. Par libre choix dans le sommaire de la fenêtre de gauche
<<Si elle n'est pas présente,  l'appeler par ce lien
Avec D.R. aux auteurs d'extraits et de photos (v. note générale in "Accueil" cf  le ©),
et l'assentiment confiant et gratifiant de Madame Guétary,
© 1999-2002, Louis Pieters pour l'ensemble du site,
© 2000/03 pour cette page sur <http://club.euronet.be/georges.guetary/>, 
© 2003/06/09 pour sa reprise et sa refonte sur <http://www.georgesguetary.net>
Art et culture>Artistes>Musique>Chanson>Interprètes
Version 2