Création : 2001/04/30 Reprise : 15/02/26

GEORGES GUETARY
d'un avril torride

ou 
le retour du Guétary des ailleurs.

Passant d'avril parisien à portugais, Georges Guétary souligne une part de sa double nature d'apparentes contradictions.

Sommaire de Page :
Préambule :
l'être double
Scène unique :
Avril 2001  contre  avril …2001
Lumière

Echos hors thème
Etre informé (inscription) et être guidé

"La pluie à la Saint-Georges
"Aux cerises coupe la gorge.",
dicton
pertinemment rappelé le 23 par Michel Bracquart (Fr),
curieusement dédicataire, l'an dernier déjà, de la page d'avril…

«Et puis elle ouvre ses longs cils,
«Tournée vers moi comme vers l'avril ...»

«Et puis elle ouvre ses longs cils, /»Tournée vers moi comme vers l'avril ...», ces  vers nous sont automatiquement  venus à l'esprit -à la mémoire, au souvenir, à l'émoi- au prononcé de ce mois", écrivions-nous l'an dernier en même mois d'avril qui rappelait le succès Mon p'tit Bouquet d'fleurs et qui soulignait la volonté de Georges Guétary de s'affirmer "Français et contemporain". (v. site d'Archives, lien par bas de page)*.
En ricochet néanmoins, nous dressions une approche d'inventaire des tendances à l'évidence opposées du chanteur, ainsi que "long box" et "best of" le laissent apparaître d'ailleurs -et qu'un essai inédit, en réduction dans le site, tente de déchiffrer
(v. pages précédentes et part de REFLET par liens de bas de page)*.

Or, en 1975, soit trente ans après la fraîcheur du P'tit bouquet d'fleurs, il reprenait un succès des années 50 qu'avait créé pour le succès Yvette Giraud (et qui viendra compenser, nous l'espérons, cet avril froid et pluvieux de cette année 2001) (1) :

–––––
* C'est pour ne pas couper la lecture de va-et-vient multiples que, tous les liens évoqués en page sont regroupés à leur terme, mais si vous souhaitez y aller déjà, un "clic" sur "être guidé" vous y conduira.

AVRIL AU PORTUGAL

Paroles,
Jacques Larue
  Musique,
Raoul Ferrao
Lalalalala…
Avril au Portugal,
À deux, c'est idéal :
Là-bas, si l'on est fou,
Le ciel l'est plus que vous.
Pour un sentimental,
L'amour existe-il
Ailleurs qu'au Portugal
En avril ?
Je vais vous raconter
Ce qui m'est arrivé
Sous un ciel où l'été 
S'attarde,
Histoire d'amoureux,
 Voyage aventureux,
Que pour les jours heureux
je garde :

Un grand navire à quai,
La foule débarquait,
Deux yeux sous des bouquets
regardent;
L'amour devait rôder,
Puisqu'on s'est regardés
Et que mon cœur s'est mis 
à chanter :

Avril au Portugal,
À deux, c'est idéal :
Là-bas, si l'on est fou,
Le ciel l'est plus que vous.

Mais sans penser à mal,
Son cœur attendra-t-il
que j'aille au Portugal
En avril ?
En avril…
En avril…

P 1975 (33t), réédité en 1978 (CD), ACCORD MUSIDISC n° 402172 U 760
in "Les grands succès de la chanson française", vol. 3, 1950-1960, 
sous conduite orchestrale de Jo Moutet.
Partition non retrouvée, D.R.
Retour au sommaire de page ou poursuivre :

"Fiat lux" ?

"Je suis un inconstant…   
Ce sujet rappelle les A Honolulu, Pacifico et maintes autres chansons exotiques alliant le feu du soleil à celui des sens; Trinidad en était une autre, présentée d'ailleurs en juillet 2000 (lien par bas de page).  Elles pourraient de prime abord et par écoute distraite faire croire à un Georges Guétary inconstant et volage tel que l'a fixé dans la mémoire peut-être Les Aventures de Casanova, elles pourraient  aussi faire conclure à son inconséquence dans ses choix de chansons, puisqu'il chante ailleurs la fidélité dans l'amour vrai.
    Nier que Georges Guétary fut séducteur tiendrait d'un fanatisme imbécile et suspect, et serait ridicule en tout cas.  Il ne faudrait pas être "plus catholique que le pape" quand lui-même avoue dans ses mémoires une phase d'incartades de Lambros Worloou.
    Mais il savait aussi, comme le confirmait sa fille récemment qu'il était perçu comme "chanteur de charme", quoi qu'il fît pour changer cette perception.  Ses choix dès lors ne devaient-ils pas répondre de temps à autres aux attentes 
publiques ?
   Or, observons que cet exotisme du soleil se marie généralement à l'amour éphémère, tandis que l'amour durable et fort se nourrit de froid qu'illustrent par exemple Je te réchaufferai de réalité (lien par bas de page) et Il a neigé sur nos vingt ans d'allégorie.

"Un jour, 
que j'aurai du courage…"

    Cette réalité dichotomique se présente d'ailleurs aussi en d'autres thématiques.  Et n'est-elle pas au fond une particularité humains par laquelle l'individu cherche son équilibre entre "le Ying et le Yang" ?


Photo H. Meerson, D.R.

   Cet aspect d'apparentes contradictions de l'être ne participe-t-il pas ainsi d'un "dit de Guétary" implicite sans qu'il fût pour autant "chanteur à texte" ?

   Avant que long-box et "best of" nous aient tout récemment entraîné vers telles observations dans les pages précédentes, l'origine de ce site, par sa partie REFLET, réduit un essai inédit qui approfondit cette "réalité Guétary" par ailleurs autrement exprimée dans l'article d'hommage qu'avait souhaité le périodique une autre chanson (lien par bas de page)
 
… qui va chantant : 
"Je t'aime !""

  Il ne faut pas négliger cependant de considérer Georges Guétary comme chanteur.  Et dans ce disque pour lequel l'avait invité son ami Jo Moutet sans doute, ne s'était-il pas laissé conduire, davantage que par les sujets, par l'occasion d'interpréter des chansons qu'il n'avait pas eu l'occasion d'enregistrer  en leur temps d'écriture ?  Pour nous offrir en ces non entendus ni attendus sa recréation (observons ainsi qu'il laissa à d'autres ses propres succès passés, Moulin Rouge (C. Borel -qui reprend plus loin le succès de Bourvil, La ballade irlandaise), Deux petits chaussons (M. Altéry), et reprend aussi Cerisiers roses et Pommiers blancs (succès d'André Claveau) et Jezebel si lié à Edith Piaf, et un manquant en CD, Les Lavandières du Portugal (autre création à succès d'Yvette Giraud).

"Comme une libellule…"L'actualité discographique nous ramène de la tête aux pas "de danse vers le Paradis" : Line Renaud rend dans ce temps hommage à Loulou Gasté.  Mais elle a oublié, alors qu'est présent Une Nuit aux Baléares en cette rétrospective (< H. Evano, Paris), l'interprète qui, pour la transposition de l'opérette en film, s'imposa idéal : Georges Guétary.
   Soit…
   Voici en tout cas que par cela s'oppose ce qui fut dit plus haut : l'opérette des paillettes en cadres de soleil a constamment le dénouement heureux du mariage…
On est particulièrement reconnaissant à René Château, de nous avoir donné la joie des vidéos sans lesquelles on n'aurait plus jamais revu sans doute les images qui ont tant enchanté.  Prière toutefois de corriger par le DVD la tonalité trop foncée de ce  film.  Et voir mars 2001 de ces EPHEMERIDES qui fait appel aux lecteurs
Meilleur lien peut-être, car de cette réalité d'évasion qui nous anime : 
la fin de la page d'août qui par ce Portugal ici tout présent nous conduit à
Guetaria…
Retour au sommaire de page ou poursuivre :

Echos "G" et autres

PERIODIQUE PRESENCE D'AUTRE PART
Au sommaire de
Phonoscopies *
n° 34 d'avril 2001 (trm) :

• "Le retour des dinosaures" ou l'humeur de Gérard Roig cf l'antinomie entre la fin de la chanson anciennes sur les radios françaises et  l'engouement soudain pour les vedettes du passé.
• Potins et échos
• Discographies de BORDAS, SAINT-GRANIER, André DASSARY (2e partie)
• Le théâtre en 78 tours (2)
• A la recherche des radios perdues (suite)
• EDISON-BELL (4e partie)
• Discologie ELDORARO (suite)
• Et Tino, dans tout ça ?
• Le cinéma chantant français (suite)
• C.T. Charles TRENET…
• Du côté des rééditions
• A propos de…
• La parole est aux discographes
• Contacts-annonces.

Belgique Loisirs* d'avril-juin 2001 reprend en son catalogue les CD
• "Avec Joie"  et le place dans la page "Trésors de la chanson française" aux côtés de Tino Rossi, Bourvil, Charles Trenet, Henri Salvador, Edith Piaf;
• "Chansons de Charme" et 
• "Studio Harcourt" .

La RTB f (Belgique), le 10/04/2001, a repris LES  DESSOUS DE LA MODE, avec François GUETARY, épisode du feuilleton télévisé américain, ARABESQUES
Mon, 16 Apr 2001 23:12:44
à: hermes.lambros@euronet.be
l'objet: l' eskîye e-st a l' Aberteke  http://www.walon.open.net.ma
Traduction : 
"L'échelle" [adaptation wallonne de "Stairway to paradise" sur site annexe] est à l'Aberteke [soit reconnu par les belles lettres wallonnes]

Tue, 17 Apr 2001 14:45:42 
à: hermes.lambros@euronet.be
La Revue "Opérette" et l'Académie nationale de l'Opérette (A.N.A.O.) ont le plaisir de vous annoncer la création de leur site Web. * 
Compte tenu de son intérêt, nous avons établi dans nos pages un lien vers votre site .  * v. Ephémérides 01/01, note bas articlev. lien par "Issues" bas de pg.
Ciné Classique (France par satellite) pourrait passer les films de Georges Guétary, nous apprend l'infatigable Marinette Ciullo : v. février pour une action concertée

"J"aime le jazz !", s'était exclamé Georges Guétary. "Mais ce n'est pas pour moi, pour ma voix", croyons-nous nous rappeler la suite.

• Signalons à ce propos le
14th Spring-Blues festival international
de Marche-lez-Ecaussines (Belgique),
le 19 mai.

• Rappelons la parution récente sur le jazz belge de l'ouvrage de Robert Pernet* que saluent Marc Danval et Toots Thielemens dans le n° 52 de Record memory Club magazine * 
d'avril 2001, dont sommaire :
• Blues pour Robert Pernet
• Gus Viseur
• Enquête
• Anny Ondra
• Hyppolyte Belhomme
• Frog Hop
• Vedettes de la chanson française
• Catalogue Chantal
• Recherches et propositions

Dernière minute :
Courte échelle *
Non médiatisé, un nouveau groupe qui paraît de bonnes qualités nous demande de le faire connaître :

   "TURLOUGH (…) donnera son Premier concert le 24 MAI à Bruxelles.
   "Fondé en 2000, Turlough est un groupe de musique irlandaise qui se veut musicalement «traditionnel» dans l'esprit, tout en utilisant des instruments comme le clavecin et la contrebasse, négligés en Irlande, et en aménageant les tunes «à sa sauce». 
    "Baptisé «Turlough» en hommage à Turlough O’Carolan, compositeur irlandais (1670-1738) dont plusieurs pièces sont au répertoire, le groupe présente également quelques compositions propres «à l’irlandaise». 
    "Ses membres, qui possèdent une solide formation classique professionnelle et/ou une grande expérience de la scène ainsi qu’une bonne dose d’enthousiasme, ont tous pratiqué diverses musiques : du jazz à la musique contemporaine, en passant par la musique baroque, et, bien sûr, les musiques traditionnelles..." *

Au sommaire de
une autre chanson *
n° 89 de mai-juin 2001 :
• "Mars en chansons" (Leprest, Zoé, Desnos, …)
• Ailleurs : Montauban fait la fête à Nougaro; Le Luxembourg accueille Jofroi
• Jeunes publics : Nathalie
• Actualité : Lââm; Rapsat
• A la "une" : Georges Moustaki
• CD "in french" et "grands disques" (Louki; J. Ollivier)
• Coup de cœur : la célébration de l'aléatoire.
• "Made in USA" : le nouveau Springsteen
• La note bleue : Froidebise; "Jazz à Liège";  "Spring Blues Festival"
Retour au sommaire de page ou poursuivre :
Merci à votre visite, avec l'espoir de votrez retour :
abonnement aux mises à jour et/ou commentaire
Retour éventuel au sommaire de page, à l'introduction au chapitre et à son sommaire ou POURSUIVRE / SORTIR 1. Par suggestions de la page :
LIENS
Dans le site Sujets Vers ailleurs
contre-chant d'Avril 2000;
part de REFLET; en inédit et en extrait;
en "Long box" :
0. Intro,
1. Incontournables,
2. "Avec Joie",
3. Opérettes,
4. Films;
"Best of"
(1) cf le double aspect thématique (re)
 
  (2)cf. "Echos" : (re)

Phonoscopies;
France&Belgique Loisirs;
Festival International du jazz;
Record memory magazine;
une autre chanson;
adaptation de "Stairway to Paradase" en wallon et sa reconnaissance par les "belles lettres";
ANAO
Musique irlandaise par  "Turlough" : infos complémentaires par envoi de votre @  : F.E.de.Wasseige@cyclone.be
2. Par libre choix dans le sommaire de la fenêtre de gauche
<<Si elle n'est pas présente,  l'appeler par ce lien
Avec D.R. aux auteurs d'extraits et de photos (v. note générale in "Accueil" cf. le ©),
et l'assentiment gratifiant de Madame Guétary-Guyon,
© 1999-2004, Louis Pieters pour l'ensemble du site,
© 2001/04/30 pour cette page sur <http://club.euronet.be/georges.guetary/>, serveur maintenant inexistant, ,
© 2004/07/31 pour sa reprise et sa refonte sur <http://www.georgesguetary.net>
Version 2.2c